Archives pour août 2008

Remerciements dédicace………

C’est avec étonnement et grand plaisir

 que j’ai découvert ce 14 Août 2008 , chez Esther ,

 un billet qui m’était destiné ,

préparé par Esther et « Natou  » ,

sous le titre : Se reconnaitra t-elle ?

Et c’est avec son accord , que je le reproduis

intégralement avec 3 coms .

Etonnement , pas vraiment , puisque  « Natou « 

m’avait dit que quelque chose allait paraître

à mon sujet et qu’elles n’étaient pas certaines

que j’assume de me reconnaitre ……..

Et bien , vous vous êtes mises à deux

DIABLESSES  contre moi , seule  et

innocente victime de vos écrits et images et

vidéo évocatrice bien choisie ……… 

mais pas de chance , c’est mal me connaître ,

chère « Natou  » et j’assume , mais attention

toutes les deux ………….je n’en dirai pas plus …..

mais MERCI , nous avons bien ris………et

nous en rions encore…………………………..

                                 STELLA .

 

                SE RECONNAITRA -T-ELLE ?

 

Image de prévisualisation YouTube

                                                    voir l'image en taille réelle

Elle me les a réclamés à corps et à cris …..

Les voilà…..

Je suis sûre qu’elle se reconnaîtra ,

mais je suis moins sûre qu’elle se présente!!!!!

voir l'image en taille réelle

                          

Je « Elle » peut résister à tout sauf à la tentation .

                         Oscar Wilde .

                                                     voir l'image en taille réelle                                                 

 

 voir l'image en taille réelle       

Le monde fleurit pour ceux

qui cèdent à la tentation .

                         Julien Gracq

                                                   voir l'image en taille réelle

voir l'image en taille réelle

Il est dans l’amour ,

certaines caresses que l’amour nous apprend .

 

De toutes les aberrations sexuelles ,

 la pire est la chasteté .

                         Anatole France .

                                              voir l'image en taille réelle

voir l'image en taille réelle

Si tu ne sais pas quoi faire de tes mains ,

transforme les en caresses .

                          Jacques Salomé .

                                         voir l'image en taille réelle

                                         

Et pour finir ma belle , n’oublies pas que ………

voir l'image en taille réelle

L’on échappe au désir ,

 que pour être repris par le désir .

                          Jacques Brault . 

                              voir l'image en taille réelle

voir l'image en taille réelle

       Coms de Esther , Stella  et Francis

 (perdu dans les prénoms pour un moment ,

mais c’est de notre faute , je l’avoue )

Merci encore Natou et Esther ,

mais ce ne sera pas la dernière!!!!!!!!

Attention à toi Natou !!!!!!!!!!!!!! MDR…..

                           

Opalesud
15 août 2008 à 0:10
Pas de chance pour toi , ma chère , j’avoue , c’est moi , oui , je l’avoue humblement!
C’est bien préparé Natou et toi …..
On me dit sans arrêt que je touche à tout avec mes mains pourtant , je ne te l’ai pas dit ??????
Comment as-tu deviné ?
La chasteté , très peu pour moi et çà tu le sais

La vengeance est un plat qui se mange froid , attention à vous deux , je ne préviendrai pas (MDR)

Coincidence , mais sur l’article qui vient de sortir , j’ai la même image , mais moins travaillé que toi , je ne suis pas une artiste!

Je vous adore Natou et toi
Gros bisous et merci
Stella

 

 

Contente que ça t’ai fait plaisir, que tu l’assumes et je te comprends tout a fait pour la chasteté
Tu sais bien que nous t’adorons aussi
Bisous , a demain  Esther

 

nous serons les premières de la liste à nous faire des comm
Elle est belle ta page, et c’est parti pour les reflets
Je te fais de gros bisous ma douce et te souhaite une très bonne nuit
Au fait pour demain si Steeve en trouve le temps il nous prépare quelque chose et moi je préparerai la musique Esther

Merci Esther et Natou pour cette très belle dédicace que vous m’avez faite chez toi sous le titre : SE RECONNAITRA-T-ELLE ?
Eh oui , j’ai avoué et cela vous en doutiez un peu , n’est ce pas ? je me suis reconnue , il faut dire que depuis quelques jours , je savais que quelque chose se préparait et vous m’avez gâtée toutes les deux , c’est une super belle page , vidéo parlante de Dirty Dancing où la femme ….. , citations , images , enfin tout !
J’essaierai de la remettre chez moi en remerciement dédicace , MERCI encore.
Ok pour demain , parties de fou rires en perspective !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Attention aux victimes !!!!!!
Mais au fait , vous n’êtes pas à la Nuit Blanche , ce soir ?
Gros bisous et encore merci pour cette très belle page Stella

Opalesud
15 août 2008 à 23:06

Je suis revenu lire ma page que vous m’avez préparé toutes les deux
Elle est belle cette vidéo , et les images , quelle artiste !
Je ne parlerai pas des citations qui parlent toutes seules

Oh oui , j’ai bien fait d’avouer et de me reconnaître de suite , sinon ,Natou m’aurait mener la vie dure tous les jours et toi aussi , n’est ce pas ?

Jusqu’où mous mène l’Amour ?
Bises
Stella

Quand on l’accepte, il peut nous emmener très loin, et mon dieu quel voyage!!!!!!!
Bisous Stella et bonne nuit Esther

Francis02
15 août 2008 à 7:34
vous deux êtes de vraies complices du net
je ne l’avais pas reconnue
mais cette vidéo est très belle
Stella tu nous donne des envies
bonne journée
bises
Francis
Attention Francis, pas d’erreur on pourrait croire des choses. Je me nomme Esther
Bisous
Et puis tu te mets aussi en danger, une femme pardonne rarement qu’on lui donne le prénom d’une autre. Allez je reprends mes bisous Esther

           voir l'image en taille réelle         voir l'image en taille réelle       voir l'image en taille réelle                              voir l'image en taille réelle           voir l'image en taille réelle    voir l'image en taille réelle  

L ‘ Amour……. , en Automne …..

voir l'image en taille réelle

 

     DES CINQ POINTS EN AMOUR

 

Fleur de quinze ans ,

 si Dieu vous sauve et gard’ ,

J’ai en amours trouvé cinq points exprès :

Premièrement , il y a le regard ,

Puis le devis , et le baiser après ;

L’attouchement le baiser suit de près ;

Et tous ceux-là tendent au dernier point ,

Qui est……Eh quoi ? Je ne le dirai point ,

Mais s’il vous plaît

 en ma chambre vous rendre ,

Je me mettrai volontiers en pourpoint ,

Voire tout nu ,

 pour vous le faire apprendre .

              Clément Marot (1496-1544)

voir l'image en taille réelle

 

PENSEE D’UNE NUIT D’AUTOMNE ,

                       de STELLA .

 

Nous marchions main dans la main……

C’était le long de ce paisible lac…….

Le jour disparaissait doucement…..

Par un flamboyant coucher de soleil ,

voir l'image en taille réelle

                    

Et la nuit qui s’installait tout doucement ,

Donnait l’impression d’une intimité

Tendre , douce , et pourtant bien là …..

Nous étions tous les deux à songer.

La quiètude de ce temps rêveur ,

De cette ambiance nous faisait rêver ……

Nous n’osions pas parler……..

Ni même chuchoter……

Comme si le moindre mot ou souffle

Briserait cet instant magique

Que nous nous étions fabriqués…..

Nous nous aimions d’un amour pur

Comme il en existe encore si rarement

En ce début de siècle mouvementé …..

voir l'image en taille réelle

Je marchais , belle , gracieuse , droite ,

Me semblait-il …….

Légérement cambrée………..

Mon corsage me rendait fragile……

Et la blancheur de ma robe

Me rendait lumineuse…..

Me rendant accessible ……

Pourtant ………..

voir l'image en taille réelle

Tu étais avec ton vélo , et

Ton blouson à carreaux , 

Ne servait qu’à te protéger

De ce très léger vent .

Cela faisait quelques mois

Que nous nous aimions……

Mais ce soir-là , il avait fallu ruser

Pour que nous puissions nous voir……

Ce soir de Septembre 2003

Etait délicieusement magnifique…..

Tu avais 15 ans tout juste …….

Et j’avais 15 ans aussi à peine…..

Et nous avions jeunesse

Beauté et insouciance avec nous……

Ce soir-là , la nature indécise

Semblait nous tendre

Une main grande ouverte et belle ….

Nous nous allongeâmes dans l’herbe ,

Sur une couverture que tu tenais pliée

Délicatement , sous ton bras tendu……

Le ciel était bleu sombre…….

Et au loin le jaune du soleil couchant…..

L’eau du lac reflétait

Cette douce couleur du ciel ,

Et donnait une ambiance encore ……

Plus mystérieusement tendre ,

Délicieuse et personnelle…..

voir l'image en taille réelle

Nous nous embrassâmes alors …….

Main dans la main …….

De mes 15 ans , toute frivole ,

Je n’osais qu’à peine frôler tes lèvres……

Et de tes 15 ans , tu n’osais

Qu’à peine te serrer contre moi…….

La nuit tombait de plus en plus ……

Et nous nous laissions envahir

Par notre amour naissant ,

Tout en chassant  la raison …..

Les baisers devinrent forts et puissants ,

Les étreintes fortes et magistrales…..

Puis , par un moment de folie ,

Tu commenças à défaire mon corsage……

Dénouer le lacet , était un délice…..

Tu soufflais un air chaud dans mon cou ,

Que mes longs et beaux cheveux bruns ,

Recouvraient à merveille ………..

Tu m’embrassais dans cette nuque……

Et je fermais les yeux…….

Je me laissais aller ,

Au même désir qui nous envahissait…..

voir l'image en taille réelle

Nous nous donnions……….

Pour la toute première fois ,

L’un à l’autre avec tendresse …..

Puis ma poitrine apparue ,

Légère et ferme , blanche et belle …

Tu n’osais pas la regarder…….

Je te pris la main  ,

Et t’invitas à la caresser…..

La douceur de ta main sur mon sein

Nous procurèrent une sensation ……

De plaisir et de bien-être exquis….

Puis j’ôtas ton blouson……

T’enlevant en même temps ton pull …..

T’embrassant tendrement 

Par petits baisers discrets…

On n’entendait que le clapotis

Des poissons dans l’eau ,

voir l'image en taille réelle

Et les grillons qui dans l’herbe ,

Commençaient leur tour de chant…

Puis nous nous retrouvâmes nus….

Tu me dis que je portais la tenue d’Eve  ,

D’une façon si merveilleuse …..

Tu te contentais disais-tu d’être

Un simple, mais tendre Adam…..

Puis , les grandes étreintes

Se multiplièrent à l’infini…..

Alors commença le ballet de l’Amour….

untitled1.bmp

Portés par les oiseaux enchanteurs…,

Le début de la nuit encore chaude

Et la quiétude du lac ,

Entourés par les arbres centenaires ,

voir l'image en taille réelle

Nous nous donnâmes l’un à l’autre…..

La nature toute proche ,

Et notre solitude amoureuse ,

Nous emmenaient loin de cette réalité….

La volupté de ce moment ,

Portée par les volutes de plaisir ,

Que dis-je de ce  tendre désir

Que nous avions l’un pour l’autre ,

Nous fit commettre de suite ,

L’acte charnel avec sérénité……

Nous gémissions occassionnellement ,

Mais nous étions tout sourire ……

Et tu étais toi-même très heureux ……

Mes cheveux longs en bataille ,

Nos corps nus et beaux ,

Nous donnaient des images de nymphe ,

Sortie rayonnante des eaux tumultueuses

Et de cupidon très tendre et aimant……

Nous nous aimions…………….

voir l'image en taille réelle

Nous , qui par éducation

Et aussi par respect mutuel ,

N’osions jamais aller si loin

Nous nous mîmes à l’aise

Enfin avec légéreté et soulagement ,

Sans même nous en rendre compte…..

Puis nous nous endormîmes

Tendrement côte à côte…..

voir l'image en taille réelle

Devant cet immense lac ,

Entouré de ces grands arbres

Et nous prîmes la décision

De prolonger ce délicieux moment…..

Et au milieu de la nuit ,

Réveillés tous deux par ce triste

Hululement d’une chouette curieuse ,

Nous nous regardâmes

Avec ce regard de braise et de désir 

voir l'image en taille réelle

Et nous recommençâmes tous deux

Notre folle , mais belle épopée…….

Mieux qu’un voyage , c’était une liberté…

Tu avais l’impression d’être un vent

Devenu terrible et qui dévastait

Une terre inconnue et paisible…..

La colline de mes seins ……

La plaine de ton dos si beau…..

Le bosquet de mon entrejambe ,

La dune de ma croupe …….

La rivière de ma bouche…….

Tu survolais tout cela de ton corps ,

Tel le vent qui souffle….

Ton front ruisselait ,

Tel un torrent dévalant une montagne…..

Puis tu me glissas dans un chuchotement

Au creux de l’oreille, un « je t’aime »…….

Et avec sincérité , je te le dis aussi .

voir l'image en taille réelle

Désormais , plus rien , mais rien ,

Ne pouvait nous séparer……..

La chouette hululait toujours…..

Elle nous observait peut-être même…..

Peu importe , elle était

De par sa présence insolite ,

Devenu le symbole de notre amour…….

Pour toute notre si longue vie…………………

                             STELLA .

                                  
 voir l'image en taille réelle

 

Minuit……

lune3.jpg

Au fond de l’impasse ,

Un hôtel de passe :

 pluie005.gifpluie201.gif

Il pleut , c’est minuit ,

J’entends sonner l’heure

rev019.gif

D’une voix qui pleure

Et le pavé luit .

Qui donc ici passe ?

 

velodame.gif

Quelle ombre s’efface ?

Quelle autre la suit ?

?

femme3age.gif

Au fond de l’impasse ,

Par  ce soir de pluie .

              STELLA

 

    

 

 

La Grande Ivresse……

voir l'image en taille réelle 

Par les nuits d’été bleues où chantent les cigales ,

Dieu verse sur la France , une coupe d’étoiles .

Le vent porte à ma lèvre un goût de ciel d’été !

Je veux boire à l’espace fraîchement argenté .

voir l'image en taille réelle

L’air du soir est pour moi ,

le bord de la coupe froide où ,

les yeux mi-fermés et la bouche goulue ,

je bois , comme le jus pressé d’une grenade ,

 la fraîcheur étoilée qui se répand des nues .

voir l'image en taille réelle

Couché sur un gazon

dont l’herbe est encore chaude

 de s’être prélassée sous l’haleine du jour ,

oh que je viderais , ce soir , avec amour ,

la coupe immense et bleus où le firmament rôde !

Suis-je Bacchus ou Pan ?

Je m’enivre d’espace ,

et j’apaise ma fièvre à la fraîcheur des nuits .

La bouche ouverte au ciel où grelottent les astres ,

que le ciel coule en moi ! que je me fonde en lui !

voir l'image en taille réelle

Enivrés par l’espace et les cieux étoilés ,

Byron et Lamartine ; Hugo , Shelley sont morts .

L’espace est toujours là ; il coule illimité ;

à peine ivre il m’emporte , et j’avais soif encore !

voir l'image en taille réelle

                         PAUL FORT .

Epreuve du visage……..

voir l'image en taille réelle 

Qui se tient

Derrière le pelage du monde ?

Quel visage au front nu

Se détourne des rôles

Ses yeux inversant les images

Sa bouche éconduisant les rumeurs ?

Quel visage veillant par  – delà sa vue

Nous restitue visage ?

Quel visage surgi du fond des nôtres

Ancré dans l’argile s’offre à l’horizon ?

                                   STELLA

voir l'image en taille réelle


123

OPALESUD – STELLA

opalesud

NOUS SOMMES LE :

août 2008
L Ma Me J V S D
« juil   sept »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

EN VISITE ? MERCI .

Laissez-moi un petit com , venez souvent et à très bientôt . Stella

Amour sur sable ….

Amour sur sable ….

coucher de soleil

coucher de soleil

belle écume des vagues le soir

belle écume des vagues le soir

superbes dunes de sable blanc de la Côte d’Opale

superbes dunes de sable blanc de la Côte d’Opale

Beauté d’un ciel….

Beauté d’un ciel….

Ciel rougissant par un triste début d’incendie de forêt.

Ciel rougissant par un triste début d’incendie de forêt.

Beauté magique des couleurs de la nature.

Beauté magique des couleurs de la nature.

Oxygène et bauté…

Oxygène et bauté…

Catégories

VENEZ AVEC MOI ….

Faites une ballade avec moi ,vous verrez c'est très agréable chez :

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter

ATTENTION….

Certaines images et gifs ont été trouvés sur le web. S'ils ne sont pas libres de droits , merci de me le faire savoir en messagerie privé : " De vous à moi " . Certaines sont des photos perso. Merci de le respecter .

toutvabienmercilavie |
Time is Getting Slippery |
Spirit Vs Heart |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Halte à la manipulation per...
| Quand on a que l'amour
| Les blablas de Virgule le chat